Urgent – Coup de couteau au collège Rabelais de Poitiers : l’auteur présumée recherchée

Une jeune fille aurait été blessée d'un coup de couteau à l'abdomen et une autre frappée à plusieurs reprises devant l'entrée du collège Rabelais à Poitiers vendredi 26 mars 2021. La police recherche toujours l'auteur présumé des coups.

0
141

Une jeune fille aurait été blessée d’un coup de couteau à l’abdomen et une autre frappée à plusieurs reprises devant l’entrée du collège Rabelais à Poitiers vendredi 26 mars 2021. La police recherche toujours l’auteur présumé des coups.

Une altercation s’est produite, entre jeunes, vendredi 26 mars 2021, vers 8 h, devant l’entrée du

collège François-Rabelais de Poitiers.

On a entendu crier, on a su que c’était un coup de couteau et une fille est partie

Un témoin de l’altercation

Au cours de cette altercation, une élève du collège aurait reçu un coup de couteau à l’abdomen et une autre aurait été frappée à plusieurs reprises par la même personne. Selon nos informations, l’auteur présumé est une jeune fille âgée d’une quinzaine d’années. Elle n’a toujours pas été interpellée par les services de police à 12 h 30.

Un témoin rencontré ce matin à l’extérieur du collège évoque une bagarre « à coups de poings »  à l’extérieur du collège entre trois jeunes filles. « On a entendu crier, on a su que c’était un coup de couteau. Une fille est partie, elle n’était pas du collège. Tout le monde a été traumatisé, certains élèves sont rentrés chez eux », raconte-t-il.

« Ce matin, avant l’entrée des cours vers 8h, une élève de l’établissement a été agressée par une jeune personne extérieure à l’établissement. Très rapidement, les assistants d’éducation présents ont porté les premiers secours. J’ai une pensée pour la victime. La  communauté éducative est choquée,  il y a une cellule d’écoute », a confirmé Thierry Claverie, directeur des services départementaux de l’Education nationale (Dasen) arrivé sur place vers 12 h.  C’est un établissement ordinaire sans problématique particulière. Après nous sommes sur des phénomènes extérieurs à l’établissement. Il faut qu’on soit collectivement engagé contre la violence. « 

D’après la préfecture, cette scène aurait été filmée et probablement diffusée sur les réseaux sociaux par plusieurs élèves.
Les pompiers et les services de police ont immédiatement été informés de la situation et se sont rendus sur place. Les pompiers ont évacué la victime vers le CHU, son pronostic vital ne semblant pas engagé à ce moment.
Les services de police ont débuté leurs investigations, notamment sur les raisons de cette altercation. Une jeune fille est activement recherchée par la police.
Une cellule d’écoute (psychologues, infirmiers et médecins formés à cet exercice) a été immédiatement mise en place par les services académiques afin de prendre en charge les élèves qui ont assisté à la scène.

L’appui de la CUMP (cellule d’urgence médico-psychologique) a également été demandé pour accompagner les élèves et personnels de l’établissement.

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!