Présidentielle en Algérie : l’ex-ministre Azzedine Mihoubi voit grand

0
PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

Sa candidature à la présidentielle est passée presque inaperçue. Mais l’ex-ministre entend bien troubler le duel annoncé entre Benflis et Tebboune.

Sur les hauteurs d’Alger, le ballet incessant de voitures rompt la tranquillité de la rue où Azzedine Mihoubi, candidat du Rassemblement national démocratique (RND), a installé une partie de son QG de campagne. Le 23 octobre, huit mois pile après le déclenchement de la révolution qui a conduit à la chute du président Abdelaziz Bouteflika, l’écrivain, ministre de la Culture de 2015 à 2019, a été le premier à déposer son dossier de candidature à l’Autorité nationale indépendante des élections (Anie).

Pour faire campagne, l’homme s’est entouré de fidèles, anciens du ministère pour la plupart. À la tête de cette garde rapprochée, l’avocat Mohamed Fadene, ex-député RND, qui accompagne Mihoubi depuis 1987. Tous croient dur comme fer que leur champion, qui apparaît comme le candidat le moins lié à l’ancien régime, peut créer la surprise. Face à lui, Abdelkader Bengrina, ancien ministre du Tourisme sous Bouteflika, Abdelaziz Belaïd, ancien cadre du Front de libération nationale (FLN), et, surtout, deux anciens Premiers ministres de Bouteflika, Ali Benflis et Abdelmadjid Tebboune.

source:https://www.jeuneafrique.com/mag/863495/politique/presidentielle-en-algerie-lex-ministre-azzedine-mihoubi-voit-grand/

LES ARTICLES LES PLUS LUS EN CE MOMENT

PARTAGEZ AVEC VOS PROCHES:

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here