LevelMagazine – FR – Quand Macron a insisté sur la responsabilité hiérarchique – Aktudail

0
5

. .

Un producteur de musique noire a été fondé au 17e. Arrondissement de Paris battu par trois policiers. Suite à l’exposition d’images intolérables par le média Loopsider, la préfecture de police de Paris a confirmé ce jeudi 26. Novembre que le préfet de police Didier Lallement « avait confisqué l’Inspection générale de la police nationale [IGPN] au niveau administratif » et que les trois policiers impliqués étaient temporairement suspendus.

Gérald Darmanin souhaite « que la procédure disciplinaire soit menée le plus rapidement possible ». L’opposition, de son côté, condamne une « perte de contrôle » du ministère de l’Intérieur, à l’image d’Olivier Faure, premier secrétaire du PS, qui a appelé au retrait de l’article 24, ou de Clémentine Autain, députée LFI de Seine-Saint-Denis, qui s’interroge sur Twitter:

« Jusqu’à quand les autorités chargées de l’application de la loi maintiendront-elles cet ordre de violence? Comment le ministère de l’Intérieur a-t-il pu tant perdre le contrôle? »

Des images insoutenables. De quand? Jusqu’à quand la « poursuite » continuera-t-elle . . . https: // t. co / AEPzXy2AOH

– Clem_Autain (@ Clémentine Autain)

Cette nouvelle tragédie se déroule dans un contexte particulièrement chargé, au milieu de la polémique sur la « loi de sécurité mondiale », mais aussi à la suite de l’évacuation forcée d’un camp de migrants le lundi 23 avril. Novembre, place de la République à Paris, attise les craintes de ceux qui s’opposent à ce texte. Si la loi avait déjà été appliquée, il n’aurait probablement pas été possible de montrer la violence policière qui a interrompu l’opération.

Une opération de police qui a été complètement reprise par le préfet de police Didier Lallement, mais dont les photos ont choqué même le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, alors qu’il était un grand partisan de la loi de « sécurité mondiale ». .

Alors qu’en est-il de la responsabilité hiérarchique de ces dérapages? Que pense le chef de l’Etat? Une archive nous donne quelques réponses.

Sur 2. Mars 2017, Emmanuel Macron, alors candidat à la présidence de la République, présente pour la première fois son programme. Un journaliste l’interroge sur les techniques d’intervention policière dans le quartier. Le candidat Macron est ferme et appelle à « la responsabilité hiérarchique des préfets et des ministres en cas de violences policières ». . Il justifie:

« S’il y a de la violence policière sur le terrain, il faut clarifier cette violence en demandant à la hiérarchie […] Il y a des commissaires, il y a des chefs de service de la sécurité publique, il y a des préfets, il y a des ministres. Il y a une escalade dans la hiérarchie. Cependant, il n’y aura pas d’incident sans réponse. «Police SOS, Beauvau ne répond plus

Sur 5. Mai 2017, à deux jours de la victoire électorale contre Marine Le Pen, Emmanuel Macron a insisté sur sa signature et a déclaré à Mediapart qu’il aurait « une politique de tolérance zéro à l’égard de la dérive ou de » toute forme de violence « :

« Je le répète ici, je serai persévérant, et ce que je ne comprends pas, c’est que nous ne remettons pas en question la hiérarchie policière quand il y a un problème évident. Il doit y avoir un processus judiciaire, mais il doit y avoir une responsabilité policière et administrative en cas de comportement déviant. « 

Aux yeux des opposants d’Emmanuel Macron, la séparation continue de l’exécutif des obligations du candidat des «manifestants» de 2017 est un signe d’inquiétude à la prochaine élection présidentielle de 2022. Un opposant à la loi «sécurité mondiale» qui a manifesté à Montpellier estime:

« Il s’agit d’un calcul opportuniste du gouvernement dans le seul but de préparer le duel Macron-Le Pen dans un an et demi. L’objectif de Macron est de rendre le débat aussi clair que possible. Macron dans la spirale descendante de la défaite?

Copyright © Tous droits réservés

Emmanuel Macron, responsabilité, brutalité policière, Didier Lallement, Gérald Darmanin

LevelMagazine – FR – quand Macron a insisté sur la responsabilité hiérarchique – en fait

Ref: https://actudaily.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Partners:

Journal D’Afrique (https://www.journaldafrique.com/)

Ebene News (https://www.ebenenews.com/)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]