LevelMagazine – Déconfinance progressive: les «professions sacrifiées» renversées par les contradictions de l’exécutif

0
7

Afin d’améliorer la fonctionnalité de notre site Web, d’augmenter la pertinence du contenu des informations et d’optimiser le ciblage de la publicité, nous collectons des informations techniques anonymes à votre sujet, en particulier avec les outils de nos partenaires. Le traitement des données personnelles se fait dans le Déclaration de protection des données décrite en détail Les technologies avec lesquelles nous le faisons sont décrites en détail dans la politique de cookies et dans l’enregistrement automatique

En cliquant sur « Accepter et fermer », vous acceptez que vos données personnelles soient utilisées aux fins décrites ci-dessus

Vous pouvez modifier votre sélection et retirer votre consentement par d’autres moyens spécifiés dans la politique de confidentialité

Le président de la République a esquissé une déconfinance progressive en trois phases. Sans surprise, les bars et restaurants doivent attendre au moins deux mois avant qu’une éventuelle réouverture ne soit possible. L’affront de trop pour un boulot en fin de série?

Marchands rieurs, restaurateurs en pleurs: Emmanuel Macron est le 24 Les mesures de confinement annoncées en novembre n’ont pas seulement rendu les gens heureux

Le président de l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie (Umih) pour le secteur des bars, brasseries et boîtes de nuit considère ce calendrier déconfinant comme arbitraire, incohérent et surtout injustifié Publié le 11 novembre par le magazine Nature et cité par le ministre de la Santé Olivier Véran, appelé restaurants, gymnases et bars comme les lieux où nous sommes les plus contaminés

Lors du premier déconfinage, les établissements ont encore pu s’adapter à un certain nombre de mesures (gel et masques à disposition des clients, terrasses éphémères, distances de sécurité, etc.), et certains ne l’acceptent pas Le virus se transmet plus facilement à table que dans les magasins et supermarchés. Le chef Philippe Etchebest dit ne pas comprendre les différences entre cantines ou restaurants d’entreprise et restaurants avec « des protocoles d’hygiène extrêmement drastiques »

Stéphane Manigold sur l’aide aux restaurateurs: « Nous sommes tous cocu et avons la gueule de bois » dans #HDPros BildTwittercom / nW09KQYmQm

Pour Laurent Lutse, qui estime que les boîtes de nuit ont de bonnes chances de « disparaître pour de bon », la seule solution est la démonstration: « A Marseille le 26 Novembre et à Paris le 15 Décembre à la voix de ceux qui, malgré tout le bon sens, sont totalement abandonnés « 

🔴➡️➡️ Les élucubrations de Bernard Marty après que @ EmmanuelMacron a annoncé qu’il garderait les restaurants fermés # Containment # COVID19france picTwittercom / ia4d6Uf3G9

Le gouvernement est-il sourd au sort des professionnels? L’ancien président du Medef Pierre Gattaz, aujourd’hui président de Business Europe, s’est scindé dans un forum en faveur des restaurateurs qui a été publié aux Échos quelques heures avant le discours d’Emmanuel Macron et, au contraire, s’appuyer sur l’intelligence de la population locale « pour rouvrir le plus rapidement possible. Ni ces appels individuels ni l’appel lancé par Umih la semaine dernière n’ont suffi à influencer l’exécutif

En cliquant sur «Publier», vous acceptez que les données personnelles de votre compte Facebook soient utilisées pour vous donner la possibilité de commenter le contenu publié sur notre site Web à partir de votre compte. Le traitement des données personnelles est Décrit en détail dans la déclaration de protection des données

Nous nous engageons à protéger vos informations personnelles et avons mis à jour notre politique de confidentialité pour nous conformer au règlement général sur la protection des données (RGPD), un nouveau règlement de l’UE entré en vigueur le 25 décembre entré en vigueur en mai 2018

Veuillez consulter notre politique de confidentialité, elle contient des détails sur les types de données que nous collectons, comment nous les utilisons et vos droits à la confidentialité

Puisque vous avez déjà partagé vos informations personnelles avec nous lors de la création de votre compte personnel, veuillez cocher la case ci-dessous pour continuer à l’utiliser:

Si vous ne souhaitez pas que nous traitions davantage vos données, cliquez ici pour supprimer votre compte

Si vous avez des questions ou des préoccupations concernant notre politique de confidentialité, veuillez contacter privacy @ sputniknewscom

L’enregistrement et l’identification de l’utilisateur sur les sites Web de Sputnik via l’un de ses comptes de réseaux sociaux indiquent l’acceptation de ces règles

L’utilisateur accepte de parler en relation avec les autres panélistes, les lecteurs et les personnes citées dans les articles

L’administration se réserve le droit de supprimer les commentaires publiés dans des langues autres que le contenu principal de l’article

Les commentaires publiés par l’utilisateur peuvent être modifiés sur toutes les versions linguistiques de sputniknews-Sitecom

L’administration se réserve le droit de bloquer l’accès de l’utilisateur au site ou de supprimer son compte sans avertissement préalable si l’utilisateur enfreint les règles d’écriture des commentaires ou de détection des actions entreprises par l’utilisateur pour les signes d’un telle violation

L’utilisateur peut lancer la procédure de restauration de son compte / débloquer l’accès en écrivant une lettre à l’adresse e-mail suivante: La lettre doit contenir: Moderatorde @ sputniknewscom

Si les modérateurs jugent possible de restaurer / déverrouiller le compte, ce sera fait

En cas de violations répétées des règles et de blocages répétés, l’accès utilisateur ne peut pas être rétabli. Dans ce cas, le blocage est permanent

EbeneMagazine – Déconfinage progressif: les « professions sacrifiées » provoquées par les contradictions de l’exécutif

Source: https://fr.sputniknews.com/actualite/202011251044831509-deconfinement-progressif-les-professions-sacrifiees-abattues-par-les-contradictions-de-lexecutif/

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]