Le Conseil supérieur de la magistrature écarte toute « pression » de l’exécutif dans l’affaire Fillon

0
10

L’institution recommande cependant une « double réforme » pour lever à l’avenir toute suspicion de partialité.

Laisser un commentaire, votre avis compte!

Laisser un commentaire, votre avis compte!