Grosse polémique après une soirée clandestine organisée à l’école de police de Nîmes en plein couvre-feu; Voici les détails

0
23

Des dizaines d’étudiants de l’école de police de Nîmes ont tenu une nuit secrète sur le parking de l’agence la nuit où ils ont annoncé leur réarmement le 28 octobre (mercredi). En raison d’une recrudescence des conflits. Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a protesté.

La polémique enfle. Mercredi 28 octobre, le soir où Emmanuel Macron a annoncé le reconfinement, des élèves de l’école nationale de police de Nîmes ont organisé une soirée clandestine. Entre 50 et 100 personnes se sont rassemblées sur le parking de l’établissement, comme en témoignent plusieurs vidéos publiées sur Twitter par un journaliste de BFMTV.

Cette soirée a eu lieu alors que le couvre-feu était en vigueur dans le Gard et alors que les soirées étudiantes étaient interdites. Interpellée par du bruit et de la musique, c’est une équipe de la brigade cynophile, travaillant au sein de l’école, qui est intervenue, au moment de sa prise de service. À leur arrivée, il y a eu quelques sifflements, insultes et quolibets de la part des élèves envers l’équipe de policiers.

Le ministre de l’Intérieur réagit

Une attitude qui a fait réagir le ministre de l’Intérieur. « Totalement inacceptable. Si ce fait est avéré, les élèves responsables ne seront pas dignes de porter l’uniforme et seront exclus », s’est insurgé Gérald Darmanin sur Twitter. Plusieurs syndicats de police réagissent également et dénoncent une attitude inacceptable.

Selon nos informations, une enquête administrative est ouverte. Elle doit être menée par l’école. Contactée par France Bleu Gard Lozère, l’école nationale de police de Nîmes indique ne pas être au courant de l’existence de cette soirée.

« On ne peut pas être policier et se moquer des règles qu’on impose aux autres. »

Le ministre de l’intérieur est revenu ce  lundi matin sur la soirée clandestine organisée mercredi soir, en plein couvre feu à l’école de police de Nîmes.   Interrogé par BFM, Gerald Darmanin  explique qu’il attend le résultat de l’enquête administrative et que les élèves impliqués seront exclus de l’école de police.


SOURCE: https://www.w24news.com

QU’EN PENSEZ-VOUS?

Partners:

Journal D’Afrique (https://www.journaldafrique.com/)

Ebene News (https://www.ebenenews.com/)

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube en cliquant ici

Vidéo du jour: De la cocaïne retrouvée dans une école maternelle de Seine Saint Denis, deux enfants hospitalisés

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments]

Laisser un commentaire, votre avis compte!