Ebene Magazine – Le FTSE 100 devrait s’ouvrir plus bas, malgré un assouplissement des restrictions de verrouillage

0
0

Les rues principales devraient accueillir de nouveau plus de personnes alors que les détaillants non essentiels rouvriront les magasins après le verrouillage

Le FTSE 100 est appelé à ouvrir plus bas lundi, malgré beaucoup d’optimisme alors que les détaillants et les pubs «non essentiels» se préparent à accueillir les clients de nouveau sur les sites pour la première fois depuis des mois.

L’élan avait pris de l’ampleur avant aujourd’hui, lorsque le verrouillage s’est encore atténué. Jeudi dernier, le FTSE 100 a augmenté de 56,9 points à 6942,22, son plus haut niveau depuis fin février 2020.

Un certain nombre d’entreprises hôtelières et de salons de coiffure ont signalé des niveaux de réservation élevés et les détaillants espèrent une bonne fréquentation cette semaine.

Mais aujourd’hui, les traders de CMC Markets s’attendaient à ce que l’indice de premier ordre de Londres ouvre 17 points de moins à 6 898.

Michael Hewson, analyste en chef du marché chez CMC Markets UK, a déclaré: «Au cours d’une semaine qui a vu le FTSE 100 clôturer à son meilleur niveau depuis plus d’un an, l’optimisme quant à la réouverture économique de cette semaine des pubs extérieurs, des magasins, des gymnases et des coiffeurs, semble être tempérée par les inquiétudes concernant les élections locales et régionales du mois prochain, et en particulier par la façon dont le SNP (Parti national écossais) pourrait faire dans le contexte de la question de savoir s’il obtient un mandat des électeurs écossais pour organiser un autre référendum sur l’indépendance.

Hewson a ajouté: «Ces préoccupations semblent quelque peu prématurées et surestimées à ce stade, mais ces courants sous-jacents pourraient bien constituer un frein à la hausse des actions britanniques, ainsi que de la livre au cours des prochaines semaines.»

Ailleurs aujourd’hui, parmi les rapports publiés se trouve l’enquête de Deloitte sur les CFO au Royaume-Uni pour le premier trimestre. Cela indique un niveau record d’optimisme commercial parmi les dirigeants financiers du Royaume-Uni.

Les directeurs financiers anticipent une forte reprise des bénéfices au cours des douze prochains mois, les attentes de bénéfices revenant au sommet précédent observé à la mi-2014 au sommet du cycle économique.

L’enquête a vu la participation de 100 directeurs financiers, dont 21 sociétés FTSE 100 et 42 sociétés FTSE 250.

Dans d’autres nouvelles économiques des journaux d’aujourd’hui, le Financial Times rapporte qu’un groupe multipartite de députés et un certain nombre de personnalités du monde des affaires ont mis en place une commission indépendante chargée d’examiner et d’améliorer les accords commerciaux du Royaume-Uni avec l’UE et le reste du monde.

Ref: https://www.standard.co.uk

QU’EN PENSEZ-VOUS?

[comment]

PUB

Laisser un commentaire, votre avis compte!

[gs-fb-comments] [comment-form]

Laisser un commentaire, votre avis compte!